ACTUALITÉS


04.09.2019

Amende pour le Circus Royal pour infractions aux dispositions concernant la détention d'animaux

Le Circus Royal  est condamné à une amende pour infractions aux dispositions concernant la détention d'animaux dans le canton de Schaffhouse. Nous nous félicitions de l'intervention de l'Autorité vétérinaire de Schaffhouse. Cependant, il reste à critiquer le fait qu'un contrôle représentatif des méthodes de dressage, de l'entraînement ou des performances n'est pas prévu par la loi et que l'aptitude d'un animal pour un nombre déterminé est uniquement soumise à l'évaluation du dresseur.

 

Ici, vous trouverez le rapport du Blick.

 

Ici, vous trouverez les principaux arguments qui plaident pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques


15.08.2019

Pause soudaine pour les lions au Circus Royal

Selon ses propres déclarations, le Cirque Royal retira son numéro de fauves avec effet immédiat de son programme pour des raisons économiques. Dans l’interview avec nau.ch, le directeur de cirque, Monsieur Oliver Skreinig, explique que les lions n'attirent plus la foule et confirme ainsi que l'utilisation d'animaux sauvages dans les cirques n’est plus adaptée à notre époque. Néanmoins, Monsieur Skreinig mentionne en même temps des efforts visant à trouver une différente manière de présenter les fauves. Cette annonce à la suite de la fin soudaine du numéro de lions de Thomas Lacey est incompréhensible. Du point de vue de la protection des animaux, il est irresponsable de laisser aux cirques le soin de décider de l’utilisation des animaux sauvages. Ainsi, nous continuons de nous engager avec persévérance pour l’interdiction légale des animaux sauvages dans les cirques qui n’a que trop tardé.  

 

Vous trouverez ici l’article de nau.ch.

Vous trouverez ici l’article de nau.ch avec notre avis.


04.07.2019

Dompteur attaqué et tué par quatre tigres

Un dompteur italien des carnassiers a été attaqué pendant l'entraînement par ses quatre tigres et est mort de ses blessures graves. Il y a toujours de terribles accidents avec des animaux sauvages dans le cirque. C'est notamment pour cette raison que nous exigeons une interdiction des animaux sauvages dans les cirques en Suisse.

Vous trouvez ici le rapport dans Le Parisien.


06.06.2019

Quatre pattes, Tier im Recht et ProTier lancent une deuxième image de campagne

Le nouveau sujet a également été développé en collaboration avec Viva Colores Schweiz GmbH et Nachtlicht Creative GmbH. L'image émouvante du tigre innocent condamné à la captivité à perpétuité vise à attirer l'attention de la population et des politiciens sur les souffrances que les animaux sauvages endurent tout au long de leur vie au cirque - jusqu'à ce qu'une interdiction légale soit finalement appliquée.

 

Ici, vous trouverez notre nouvelle campagne.

 

Ici, vous trouverez le communiqué de presse de la deuxième image de campagne.

 

Ici, vous trouverez les principaux arguments qui plaident pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques


05.03.2019

QUATRE PATTES, Tier im Recht et ProTier ont réussi à lancer leur nouvelle campagne " Non aux animaux sauvages dans les cirques ! " juste au moment où débutait la saison du cirque 2019.

En organisant cette remarquable campagne, qui a pu voir le jour grâce à une coopération de Viva Colores Schweiz et Nachtlicht Creative GmbH, les trois organisations de protection des animaux souhaitent, cette année, donner encore davantage de poids à leur exigence que soit inscrite dans la loi l’interdiction de produire des animaux sauvages dans les cirques.

Ici, vous trouverez notre nouvelle campagne.

Ici, vous trouverez le communiqué de presse de la nouvelle campagne.

Ici, vous trouverez les principaux arguments qui plaident pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques

 


29.05.2018

Irène Kälin dépose la motion " Pour une interdiction des animaux sauvages inadaptés dans les cirques " au Conseil national.

18.3398 Motion en ligne ou au format PDF.


30.04.2018

Les initiateurs de la pétition déposent une prise de position en réponse à l’OSAV.

Nous attendons du Conseil fédéral et de son office spécialisé qu’ils réfléchissent aux arguments des pétitionnaires au lieu de simplement exposer la situation juridique. Nous nous voyons donc obligés de poursuivre la campagne et d’exercer une pression accrue.

Ici, vous trouverez notre prise de position complète.


29.03.2018

Réception de la réponse à la pétition envoyée par l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV).

Cette lettre précise que, en raison des dispositions légales strictes en Suisse, le bien-être des animaux est suffisamment pris en compte en matière de détention d’animaux sauvages et qu'il n’est donc pas nécessaire d’interdire les animaux sauvages dans les cirques.

 

Ici, vous trouverez la lettre de réponse au format PDF. 

 


15.03.2018

Dépôt de la pétition à Berne : " Des animaux sauvages dans les cirques ? Non merci ! "

En signant la pétition, plus de 70 000 personnes ont exigé du Conseil fédéral qu'il soit interdits les animaux sauvages dans les cirques suisses.

 

Ici, vous trouverez toutes les informations sur la pétition " Des lions dans les cirques ? Non merci ! ".


26.09.2016

Isabelle Chevalley dépose au Conseil national l’interpellation " Les fauves n’ont rien à faire dans un cirque !".

16.3701 Interpellation en ligne ou au format PDF.


19.03.2015

Isabelle Chevalley dépose au Conseil national la motion " Réglementation sur les espèces animales admises dans les cirques ".

15.3296 Motion en ligne ou au format PDF.


03.06.2013

Isabelle Chevalley dépose la question " Régle-mentation sur les espèces animales autorisées dans les cirques ".

13.1028 Question en ligne ou au format PDF.