ACTUALITÉS


07.07.2021

Des lions s'affrontent dans un spectacle de cirque et sont maintenus à distance par des dompteurs à coups de poing

Dans un cirque russe, le point culminant du gala de réouverture se termine en catastrophe. Pendant le numéro avec plus d'une demi-douzaine de lions, les animaux se retournent soudainement les uns contre les autres. Les dompteurs ont manifestement du mal à reprendre le contrôle de la situation et ne savent rien faire d'autre que de frapper les félins avec des bâtons. Les spectateurs sont choqués par la scène et quittent le chapiteau.

Cet incident le montre une fois de plus : les animaux prédateurs n'ont pas leur place sur une piste de cirque, car leur capacité d'adaptation est mise à rude épreuve par les conditions qui y règnent et ils en sont d'autant plus tourmentés. Non aux animaux sauvages dans les cirques !

Ici, vous trouverez le vidéo.

 


28.04.2021

Le "Eurogroup for Animals" publie une version mise à jour de son reportage sur le cirque

Ici, vous trouverez la reportage.


22.04.2021

La misère est terminée - Jenny et Magda sont maintenant dans un parc safari

Après que l'éléphante Jenny a récemment attaqué sa congénère Magda lors d'un spectacle de cirque à Kazan (Russie), les autorités ont imposé une interdiction d'entrée en scène pour les deux éléphantes. Après le spectacle, un dresseur a également été gravement blessé à la suite d'une attaque des éléphantes. Selon le propriétaire des éléphantes, la raison de l'attaque est que les antidépresseurs normalement délivrés n'étaient pas disponibles en raison des restrictions du corona. En attendant, les deux éléphantes se trouvent au Taigan Lions Park, sur l'île de Crimée, où elles s'habituent actuellement.

 

Cliquez ici pour l'article du MailOnline.

 

Ici, vous pouvez trouver le rapport Facebook de "Aktionsbündnis - Tiere gehören nicht zum Zirkus".


17.04.2021

Place au spectacle – mais sans animaux sauvages

Bien que la Suisse soit considérée comme l’un des pays les plus progressistes au monde en matière de bien-être animal, la Confédération helvétique est loin derrière d’autres nations lorsqu’il est question d’animaux sauvages dans les cirques. À l’occasion de la Journée mondiale du cirque, les trois organisations de protection des animaux QUATRE PATTES, ProTier et Tier im Recht exigent qu’enfin une interdiction de présence d’animaux sauvages dans les cirques soit prononcée, également en Suisse. Avec leur campagne de sensibilisation « Pas d’animaux sauvages dans les cirques » menée à grande échelle, ces organisations donnent encore davantage de poids à cette exigence, parce que les conditions de vie régnant dans un cirque sont totalement inadaptées aux animaux sauvages. Mener une vie digne dans le respect de l’espèce n’est pas possible pour les animaux en tournée, ils souffrent en fait de stress permanent. 

Ici, vous trouvez le communiqué de presse de QUATRE PATTES, Pro Tier et Tier im Recht.


08.03.2021

Les animaux sauvages n'appartiennent pas au cirque

Jusqu'à récemment, Jambolina végétait une vie indigne en tant qu'ourse de cirque dressée en Ukraine. Elle a été sauvée par l'organisation de protection des animaux Quatre Pattes et a le droit de mener une nouvelle vie à Arosa Bärenland depuis décembre 2020. Là, elle est autorisée - probablement pour la première fois en douze ans de vie - à être une ourse, une véritable ourse qui peut vivre plus que ses besoins existentiels. Elle a retrouvé sa dignité. 

 

Vous trouverez ici le vidéo au YouTube.


17.01.2020

Les animaux du Circus Royal sont déplacées par le service vétérinaire

Une vie digne et adaptée à l'espèce n'est guère possible pour les animaux lors des tournées de cirque. Leurs besoins en matière d'élevage sont souvent sous-estimés. Si les cirques sont aux prises avec des problèmes financiers ou organisationnels, cela peut avoir de graves conséquences pour les animaux. Par exemple, les animaux du Circus Royal se sont vraisemblablement retrouvés de manière indigente dans une détention d'animaux privée dans le canton de Berne. Une inspection officielle a révélé des défauts dans la détention des animaux et même une mauvaise condition physique chez certains d'entre eux. Le service vétérinaire compétent est intervenu et a déplacé les animaux.

 

Vous trouverez ici l'interview de Vanessa Gerritsen, Chef adjointe de la TIR, avec Radio Top

 

Vous trouverez ici l'article complet dans le Tagblatt


15.10.2019

Audition publique au Bundestag allemand

Hier, une audition publique a eu lieu au Bundestag allemand à la demande "arrêter maintenant la détention d'animaux sauvages dans les cirques" du Bündnis 90/Die Grünen. Thomas Pietsch de QUATRE PATTES a été invité en tant qu'expert et déclare qu'il y a "un large consensus parmi la majorité des experts invités - au moins pour une interdiction des espèces animales sauvages individuelles dans le cirque". Selon toutes prévisions, le Comité se prononcera sur cette demande le 23 octobre 2019.

 

Ici, la motion présentée par Irène Kälin "Pour une interdiction des animaux sauvages inadaptés dans les cirques" n'a pas encore été examinée par le Parlement, mais le Conseil fédéral en recommande le rejet. Néanmoins, la Fondation pour l'animal en droit (TIR), QUATRE PATTES Suisse et ProTier - Fondation pour la protection et l'éthique des animaux continuent d'exiger de manière persévérant l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques.

Ici, vous trouvez le communiqué de presse de QUATRE PATTES

Ici, vous trouvez les documents quant à l'audition au Bundestag allemand


04.09.2019

Amende pour le Circus Royal pour infractions aux dispositions concernant la détention d'animaux

Le Circus Royal  est condamné à une amende pour infractions aux dispositions concernant la détention d'animaux dans le canton de Schaffhouse. Nous nous félicitions de l'intervention de l'Autorité vétérinaire de Schaffhouse. Cependant, il reste à critiquer le fait qu'un contrôle représentatif des méthodes de dressage, de l'entraînement ou des performances n'est pas prévu par la loi et que l'aptitude d'un animal pour un nombre déterminé est uniquement soumise à l'évaluation du dresseur.

 

Ici, vous trouverez le rapport du Blick.

 

Ici, vous trouverez les principaux arguments qui plaident pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques


15.08.2019

Pause soudaine pour les lions au Circus Royal

Selon ses propres déclarations, le Cirque Royal retira son numéro de fauves avec effet immédiat de son programme pour des raisons économiques. Dans l’interview avec nau.ch, le directeur de cirque, Monsieur Oliver Skreinig, explique que les lions n'attirent plus la foule et confirme ainsi que l'utilisation d'animaux sauvages dans les cirques n’est plus adaptée à notre époque. Néanmoins, Monsieur Skreinig mentionne en même temps des efforts visant à trouver une différente manière de présenter les fauves. Cette annonce à la suite de la fin soudaine du numéro de lions de Thomas Lacey est incompréhensible. Du point de vue de la protection des animaux, il est irresponsable de laisser aux cirques le soin de décider de l’utilisation des animaux sauvages. Ainsi, nous continuons de nous engager avec persévérance pour l’interdiction légale des animaux sauvages dans les cirques qui n’a que trop tardé.  

 

Vous trouverez ici l’article de nau.ch.

Vous trouverez ici l’article de nau.ch avec notre avis.


04.07.2019

Dompteur attaqué et tué par quatre tigres

Un dompteur italien des carnassiers a été attaqué pendant l'entraînement par ses quatre tigres et est mort de ses blessures graves. Il y a toujours de terribles accidents avec des animaux sauvages dans le cirque. C'est notamment pour cette raison que nous exigeons une interdiction des animaux sauvages dans les cirques en Suisse.

Vous trouvez ici le rapport dans Le Parisien.


06.06.2019

Quatre pattes, Tier im Recht et ProTier lancent une deuxième image de campagne

Le nouveau sujet a également été développé en collaboration avec Viva Colores Schweiz GmbH et Nachtlicht Creative GmbH. L'image émouvante du tigre innocent condamné à la captivité à perpétuité vise à attirer l'attention de la population et des politiciens sur les souffrances que les animaux sauvages endurent tout au long de leur vie au cirque - jusqu'à ce qu'une interdiction légale soit finalement appliquée.

 

Ici, vous trouverez notre nouvelle campagne.

 

Ici, vous trouverez le communiqué de presse de la deuxième image de campagne.

 

Ici, vous trouverez les principaux arguments qui plaident pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques


05.03.2019

QUATRE PATTES, Tier im Recht et ProTier ont réussi à lancer leur nouvelle campagne " Non aux animaux sauvages dans les cirques ! " juste au moment où débutait la saison du cirque 2019.

En organisant cette remarquable campagne, qui a pu voir le jour grâce à une coopération de Viva Colores Schweiz et Nachtlicht Creative GmbH, les trois organisations de protection des animaux souhaitent, cette année, donner encore davantage de poids à leur exigence que soit inscrite dans la loi l’interdiction de produire des animaux sauvages dans les cirques.

Ici, vous trouverez notre nouvelle campagne.

Ici, vous trouverez le communiqué de presse de la nouvelle campagne.

Ici, vous trouverez les principaux arguments qui plaident pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques

 


29.05.2018

Irène Kälin dépose la motion " Pour une interdiction des animaux sauvages inadaptés dans les cirques " au Conseil national.

18.3398 Motion en ligne ou au format PDF.


30.04.2018

Les initiateurs de la pétition déposent une prise de position en réponse à l’OSAV.

Nous attendons du Conseil fédéral et de son office spécialisé qu’ils réfléchissent aux arguments des pétitionnaires au lieu de simplement exposer la situation juridique. Nous nous voyons donc obligés de poursuivre la campagne et d’exercer une pression accrue.

Ici, vous trouverez notre prise de position complète.


29.03.2018

Réception de la réponse à la pétition envoyée par l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV).

Cette lettre précise que, en raison des dispositions légales strictes en Suisse, le bien-être des animaux est suffisamment pris en compte en matière de détention d’animaux sauvages et qu'il n’est donc pas nécessaire d’interdire les animaux sauvages dans les cirques.

 

Ici, vous trouverez la lettre de réponse au format PDF. 

 


15.03.2018

Dépôt de la pétition à Berne : " Des animaux sauvages dans les cirques ? Non merci ! "

En signant la pétition, plus de 70 000 personnes ont exigé du Conseil fédéral qu'il soit interdits les animaux sauvages dans les cirques suisses.

 

Ici, vous trouverez toutes les informations sur la pétition " Des lions dans les cirques ? Non merci ! ".


26.09.2016

Isabelle Chevalley dépose au Conseil national l’interpellation " Les fauves n’ont rien à faire dans un cirque !".

16.3701 Interpellation en ligne ou au format PDF.


19.03.2015

Isabelle Chevalley dépose au Conseil national la motion " Réglementation sur les espèces animales admises dans les cirques ".

15.3296 Motion en ligne ou au format PDF.


03.06.2013

Isabelle Chevalley dépose la question " Régle-mentation sur les espèces animales autorisées dans les cirques ".

13.1028 Question en ligne ou au format PDF.